Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/03/2011

[Test] Dragon Age II

Ayant fait l’impasse sur Dragon Age Origins (en fait je viens à peine de commencer l'aventure), j’avais hâte de découvrir la suite d’un jeu qui a connu un énorme succès malgré quelques défauts et des DLC pas toujours à la hauteur.

Je ne me suis pas inquiété en insérant le CD dans la console car je suis fan du travail de Bioware depuis Star Wars Knight of The Old Republic paru sur Xbox en 2003. Il faut dire que Bioware est passé maitre en la matière en ce qui concerne les RPG orienté action. Est-il encore nécessaire de rappeler que ce sont eux à l’origine de Mass Effect et Mass Effect 2, deux titres qui eux aussi ont contribué à la renommée du développeur.

L’histoire de Dragon Age II s’articule autour de Hawke dont vous suivrez l’ascension depuis son évasion de Lothering jusqu’à sa victoire à Kirkwall dans les Free Marshes. L’aventure de Dragon Age II s’étend sur dix années et comme on en a pris l’habitude avec Bioware, les choix que nous ferons dicterons certaines directions que prendra l’histoire.

Avant de vous lancer dans Dragon Age II, vous avez la possibilité soit d’importer votre personnage de Dragon Age Origins soit d’en créer un nouveau. Si vous choisissez d'en créer un nouveau, vous accéderez à l'éditeur de personnage qui est assez complet. Vous aurez la possibilité de choisir votre classe parmi un guerrier, un mage ou un voleur. Ce premier choix aura déjà une incidence sur l'histoire et déterminera quel personnage de votre entourage passera dans l'au-delà.

Une fois passé la création de votre personnage, vous serez immédiatement plongé dans l'action. Ce qui différencie Dragon Age II de son prédécesseur, c'est l'orientation Beat'em All que Bioware a volontairement prise. Je dis volontairement parce qu'on sent que le développeur a voulu destiner Dragon Age II à un plus large public et notamment aux joueurs peu habitués au RPG. Ce qui a eu le don de faire crier les fans de la première heure. Personnellement ce choix me convient très bien car je déteste les RPG/Action où l'on se perd dans les nombreux menus et où l'on doit ramasser un nombre incalculable d'objet dont on se demande si ils vont réellement nous servir.

Une autre caractéristique qui prouve que ce jeu est destiné au grand public, c'est la difficulté qui a été revue à la baisse et ce malgré la possibilité de choisir différent degré au début de l'aventure.

Le background de ce Dragon Age II est très sombre et on comprend aisément pourquoi il a été classé -18. Le contenu est clairement destiné a un public averti non seulement à cause des batailles sanglantes mais aussi par des scènes disons un peu osées.

Terminer la quête principale et les quêtes annexes vous prendra approximativement 35 heures. Ce qui est plutôt raisonnable pour un RPG d'autant plus que les mondes parcourus sont riches et diversifiés ce qui a pour mérite d'éviter l'ennui. En dehors de la quête principale d'Hawke, il y a une pléthore de missions secondaires qui s'avèrent très utiles pour trouver des armes plus puissantes ou des armures plus efficaces. Certes on sera amené à visiter plusieurs fois les mêmes endroits, à ce sujet, le titre propose moins de liberté qu'un Elder Scrolls IV Oblivion par exemple.

Le système de jeu de Dragon Age II est assez simplifié. Il y a une mini-carte qui se trouve dans le coin supérieur droit de l'écran, avec une flèche pour nous diriger dans la bonne direction. En bas à gauche de l'écran se trouvent les caractéristiques des personnages comme le niveau de santé, de magie ou encore d'endurance. Commuter entre un des quatre personnages se fait aisément et de manière dynamique à l'aide d'un bouton. On peut dire que l'ergonomie du Dualshock a été bien pensée pour réaliser un grand nombre d'actions sans devoir passer par la case menu.

Les arbres des compétences sont des caractéristiques RPG que j'ai plutôt appréciées. Grâce à eux, les joueurs peuvent vraiment spécialiser leur personnage dans des domaines précis. Cumulés aux attributs comme la force, dextérité, magie, ruse, etc.., que l'on pourra améliorer grâce aux points d'XP acquis, la personnalisation des personnages vous offrira des possibilités multiples en cas de rejouabilité.

Graphiquement, le titre s'en sort plutôt bien même si la version PS3 est un poil en dessous de son homologue Xbox 360 (j'avais pu tester les deux versions lors du Showcase EA à Amsterdam). Les personnages sont assez bien modélisés même si ceux-ci souffrent d'une animation rigide et manquent cruellement d'expressions. Chaque région visitée à un petit quelque chose qui se démarque mais on notera que les environnements intérieurs sont plus réussis que ceux en extérieurs.

La bande son quant à elle contribue à définir l'atmosphère du titre. Celle-ci a été composée par Inon Zur qui faisait déjà partie de l'aventure Origins mais a également participé à d'autres titres comme Crysis ou Prince Of Persia. J'ai bien aimé la montée en puissance de la musique lors de chaque engagement dans un combat.

Conclusion

Bien qu'il ne soit pas parfait, j'ai beaucoup apprécié ce Dragon Age II. Le titre divisera les pcistes adeptes des RPG au degré de difficulté élevé et les amateurs de titres plus accessibles, dont je fais partie. L'histoire des personnages est plutôt convaincante et les possibilités de customisations sont nombreuses. On pourrait regretter les aller-retours intempestifs lors des quêtes secondaires mais ces dernières permettent de prolonger l'aventure. Si vous êtes fan de RPG heroic fantasy, vous devrez trouver votre bonheur dans ce Dragon Age II.

PEGI : 18

Développeur : Bioware

Editeur Electronic Arts

Genre : RPG/Action

Support : Xbox360, Playstation 3, PC

Cliquez ici pour commander Dragon Age II au meilleur prix (Fdp gratuit)

24/02/2011

[Preview] Dragon Age II

Première Preview suite à ma présence au Showcase EA lundi dernier à Amsterdam. Celle-ci sera consacrée à Dragon Age II version console.

Une question me venait de suite à l'esprit avant de mettre mes mains sur la démo : Bioware allait-il réussir de nouveau à améliorer un titre comme il l'avait fait pour Mass Effect 2 ?

Je vais être honnête, je n'ai presque pas joué au premier épisode tout simplement parce que j'avais trouvé les graphismes hideux et le personnage trop rigide. Je ne ferai donc pas de comparaison avec le premier mais vous donnerai uniquement mes impressions sur ce Dragon Age II.

Pour rappel, l'histoire débute dix ans après Dragon Age premier du nom. Au début du jeu, vous aurez la possibilité de choisir le sexe de votre personnage et de lui attribuer une classe parmi les suivantes: guerrier,mage,voleur.

Tout d'abord, graphiquement, on peut déjà annoncer une différence entre la version Xbox360 et PS3. De ce que j'en ai vu, avantage à la Xbox360 qui proposait des graphismes plus fins et détaillés. Les textures sur le sol par exemple avaient un meilleur rendu sur la version de la boite à Bilou. On peut donc noter un réel progrès au niveau graphismes sans pour autant que ceux-ci soient transcendants.

Au niveau du gameplay, Dragon Age II se dirige vers le beat'em all. Il faudra donc constamment appuyer sur un bouton pour déclencher les coups de son personnage jusqu'à enchainer des combos. Il sera toujours possible, lors des combats, de mettre le jeu en pause pour effectuer des actions comme changer d'armes ou prendre des potions, etc... Les trois autres boutons auront 6 fonctions différentes comme utiliser de la magie ou d'autres pouvoirs que l'on pourra assigner comme bon nous semble.

Il sera également possible de basculer entre les quatre personnages à tout moment et ce sans passer par la case menu.

Tout comme dans Mass Effect 2, les dialogues et les relations que vous avez avec les PNJ ont une importance sur la narration et le déroulement de l'histoire. Plusieurs fins sont d'ailleurs possibles. D'ailleurs, le système de dialogue est presque identique à celui de Mass Effect 2 sauf qu'ici vous verrez directement l'influence qu'aura votre réponse en fonction de l'icône (neutre, positive ou négative) située devant celle-ci.

Ce premier contact a été pour moi plutôt positif et mon petit doigt me dit que ce Dragon Age II pourrait figurer dans le Top 3 des Rpg de 2011, malgré une rude concurrence comme The Elder Scrolls V ou un certain Mass Effect 3.

Disponible le 10 mars prochain, cliquez ici pour commander Dragon Age II au prix de 55,99€ .